Décapitation à Torbeck , la police et les présumés assassins expliquent.

get-full-image.jpeg

Mardi 13 mars 2018, les autorités policières du département du Sud ont présenté à la presse les présumés assassins qui seraient auteurs de la décapitation de 2 jeunes garçons dans la nuit du 9 mars 2018.

Les corps de Beauzil Michelet et Noradin Julot ont été retrouvés sans vie le 11 mars 2018. Ces cadavres amputés de leur tête ont été découverts à Lacorière, localité de la commune de Torbeck, dans le domicile de Noël Fénol, un hougan que les victimes ont contracté pour l’accomplissement d’une tâche mystérieuse.

Avec le concours de la population et de la police, les corps de ces jeunes, portés disparus le 9 mars dernier, ont été retrouvés enterrés dans la cour du péristyle de Fénol Noël, un Hougan connu sous le nom de Titi. Les têtes des victimes ont été ensuite retrouvées à Formon, une localité voisine dans laquelle Chanel Point du Jour, un autre hougan, invoque ses Loas, confie Mario Aubergiste, directeur départemental Sud de la Police.

Ne voulant pas trop donner de détails sur cette affaire pour ne pas nuire aux enquêtes judiciaires en cours, le directeur soutient que 8 interpellations ont été faites.

Interrogés par les journalistes, les présumés assassins s’entraccusent, aucun d’eux ne veut porter le chapeau de ce crime odieux. Selon les explications de ces présumés assasins, ils ont trouvé de l’aide d’un individu connu sous le nom de Frantzou pour transporter les têtes des cadavres vers Formon.

En réaction à ce crime, la population a incendié, dans cette localité, plusieurs maisons dans la nuit du dimanche 11 mars 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

scroll to top