L’Eglise Centre de Vie a 10 ans

17434876_1316989611721341_845687279918311383_o.jpg

Sous le thème « Le meilleur est devant nous », les chrétiens et chrétiennes de l’Eglise Centre de Vie des Cayes ont entamé une série d’activités avant de clore la célébration au long de la journée du dimanche 08 Avril 2018, leur première décennie d’existence. Une occasion pour les membres de cette assemblée religieuse de revenir sur le parcours atypique de cette nouvelle structure évangélique de la ville des Cayes.

Eglise membre de la mission « Les Assemblées de Dieu en Haïti », cette communauté religieuse a vu le jour un dimanche 30 mars de l’année 2008 après une semaine d’évangélisation organisée par un groupe de leaders évangéliques désireux d’élever une nouvelle génération de chrétiens authentiques au sein de la ville. Depuis, le nouveau-né du secteur évangélique ne cesse de gagner des âmes pour christ, selon sa philosophie, par l’évangélisation ainsi que par d’autres activités religieuses. Avec plus de 300 membres à son effectif, une nouvelle église implantée à Camp-Perrin, 10 ans plus tard, ce ministère dit miser sur un avenir meilleur.

Une décennie de patience

« 10 années dans la vie d’une institution n’est pas chose facile, pour que Centre de Vie soit ce qu’il est aujourd’hui, nous avons confronté des moments d’incompréhension, de solitudes parfois », confie Rivenson Digé, pasteur de cette assemblée chrétienne. « Pour démarrer avec cette vision nous avons eu notre premier service d’adoration au sein d’un Night-Club, c’était le seul endroit qui était disponible pour nous recevoir à l’époque. C’était un drôle d’endroit pour lancer une église mais on a dû faire avec car nous voulions à tout prix élever une nouvelle génération de chrétiens au sein de la ville », ajoute le numéro 1 de ladite Eglise.

L’église Centre de vie a attendu plus de 7 années avant qu’elle puisse avoir son adresse officielle, ces années difficiles ont été vécues grâce à la patience de ses membres. Selon les témoignages de Marcia Digé, les premiers endroits qui logeaient Centre de Vie ne répondaient pas aux exigences de cette assemblée car son effectif était en train de croître de plus en plus. Dieu a agi en notre faveur car dans les moments difficiles nous avons agi notre foi tout en faisant preuve de patience.

10 ans de gestion transparente des ressources

Genet Gélin, responsable des finances de cette institution depuis tantôt 8 ans, confie que les premiers pas dans la construction de cette église ont été fait grâce à une gestion saine et transparente des contributions de ses membres et des amis de l’œuvre.  Tout ce qu’on entreprend au sein de cette institution se repose sur les principes de gestion et de comptabilité. « Nous organisons des réunions périodiques afin que nos membres soient informés de la santé financière de l’Eglise en vue d’une gestion transparente des ressources », énonce le licencié en Sciences Administratives.

Des activités atypiques pour un ministère atypique

A l’Eglise Centre de Vie, les membres constituent une grande famille, ils sont interconnectés par le biais de petits groupes connus sous le nom de Cellules ou Classes de disciples. Au sein de cette confrérie, la dimension personnelle intéresse les leaders au même titre que la dimension spirituelle. Pour assurer l’épanouissement des membres de cette institution de premier âge, une panoplie d’activités est insérée dans les calendriers annuels de l’Eglise. « Il est dans le plan de Dieu que le chrétien prospère à tous égards. A cet effet, nous prenons le soin de former nos jeunes sur la prospérité afin qu’ils puissent créer leur propre richesse car notre Dieu a promis de bénir les finances des chrétiens » explique le fils du révérend pasteur Dominique Gélin. Retraite Couples Victorieux, Week-end face à face ainsi que Festi-louange sont entre autres les activités phares qui distinguent ce ministère, jeune de dix ans, des autres.

« Les dix années d’existence de Centre de vie n’est pas un aboutissement ni la fin d’un parcours, elles traduisent le dénouement d’une première période dans la vie de ce ministère. Au cours de ces années, « Dieu s’est montré très fidèle envers nous, il le sera encore dans notre parcours car notre vision atteindra le pays et les extrémités de la terre, nous avons la ferme assurance que le meilleur est devant nous. » conclut Rivenson Digé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

scroll to top