Le terrain Jeannot aux Cayes, un couloir de détournement de fonds publics

map-haiti.jpg

Ce terrain ” Kay Jeannot”, un espace très convoité par des familles, propriétaires terriens qui se disputent pour la possession finale, est aussi connu pour être le réservoir fissuré de l’argent public.

             Sous le règne du président Joseph Michel Martelly, le gouvernement mexicain a financé une construction devant loger un marché touristique. La somme de 6 millions de dollars aurait été allouée à la firme d’un proche du pouvoir, Clack Chevalier. A l’inauguration du dit projet, le président de la République, constatant l’incompatibilité entre le montant destiné à la réalisation de l’ouvrage et la maisonnette construite, était sorti de ses gonds.

 

                  Entre autres projets immatériels, 225 millions de gourdes étaient débloqués  pour la ville des Cayes pour un package d’oeuvres sur le terrain Jeannot. La construction d’une gare routière,  une place publique et l’aménagement d’un espace pour les marchands de barbecue figuraient sur la liste des réalisations.

   La semaine dernière lors d’une annonce faite par le maire de la ville des Cayes Jean Gabriel Fortuné en ce qui a trait à la construction d’une gare routière,  il en a  rappelé qu’il y avait 225 millions de gourdes décaissés pour les projets susmentionnés. Il a, par ailleurs, saisi l’occasion pour demander aux différents élus du département du Sud de l’aider à faire la lumière autour de cette somme.

Selon les aveux directs de Mr Jean Gabriel fortuné à Radio Télé Caramel, cette somme a été effectivement décaissée. Avec l’appui du sénateur Hervé Fourcand qui s’y mêle entièrement,  il a  rencontré  à 3 reprises l’une des firmes chargées de matérialiser ces projets. Il s’agit de la firme GB design et construction. A en croire nos sources, l’un des architectes responsable du dit projet est Erick Dorvilus.

Rappelons que Madame Stéphanie Balmir Villedrouin, indexée dans le rapport Petro caribe, était ministre du tourisme, au moment où ces projets creux à vocation touristique devaient atterrir sur le terrain Kay Jeannot.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

scroll to top